Le fonctionnement de l’électroépilation

Anciennement appelé électrolyse

Vous vous apprêtez à recevoir un traitement d’électroépilation Haute Fréquence, anciennement appelé électrolyse.

Depuis 1875, l'electrolyse est la premiere technique d'épilation definitive. Elle a été ensuite remplacée par le laser mais reste le traitement de choix pour les poils non traitables au laser: poils blancs, blonds, duveteux, comme certains poils du visage.

Le principe de l'électroépilation Haute Fréquence

Il s'agit d’insérer un microfilament jusqu’à la base du follicule pileux. Le microfilament suit l’ouverture naturelle du follicule, il n’y a donc aucune effraction de la peau. Lorsque le microfilament est inséré et l’impulsion émise, vous ressentirez une chaleur ponctuelle. C’est cette chaleur (effet de thermolyse), qui détruira les cellules germinatives responsables de la pousse du poil. Après le retrait du microfilament, le poil sera extrait avec une pince à épiler sans aucune résistance. Cependant, il est parfois possible de percevoir une légère sensation lors du délogement du poil, lorsque son bulbe est gros et sec.

electroepilation 1 - Laserel
electroepilation 5 - Laserel

Il y a trois phases de pousse des poils que nous pouvons observer durant un traitement d’électroépilation.
La phase Anagène est la phase de croissance du poil. Ce stade est idéal pour les traitements d’électroépilation, car de nombreuses cellules germinatives sont présentes, et l’hydratation y est abondante, ce qui offre une meilleure conductibilité du courant.
La phase catagène est la phase suivante. Durant cette phase de transition très courtes, le bulbe du poil se détache de sa papille.
Finalement, la phase télogène est la phase de repos du poil. Durant cette phase, il y a beaucoup moins de cellules germinatives et le poil est complétement déshydraté. Pour maximiser les résultats de votre traitement, l’idéal est donc de traiter les poils en phase anagène, lorsqu’ils viennent tout juste de sortir. Si vous attendez trop longtemps entre les séances, le traitement diminue en efficacité. Il est donc essentiel de respecter l’intervalle des rendez-vous recommandé

La repousse du poil se fera plus fine, plus douce et plus pâle. Après quelques traitements, une fois que toutes les cellules germinatives auront été atteintes, le poil ne repoussera plus. Le nombre de traitements nécessaires varie selon le sujet, la région traitée et la pilosité. A noter que si vous subissez des changements hormonaux ou devez prendre des hormones après le traitement, il se peut que plusieurs années plus tard, les poils restants deviennent plus gros et plus apparents.

electroepilation 6 - Laserel
electroepilation 7 - Laserel

Pour une meilleure conductibilité et pour faciliter le traitement, une exfoliation et l’application quotidienne d’une crème très hydratante est recommandée.

Après le traitement d’électroépilation, il est possible d’observer des réactions cutanées normales. Possibilité de rougeurs, irritations, rarement des croûtelles et un léger gonflement des tissus temporaire. Pour favoriser la réduction de ces phénomènes, il est idéalement conseillé pour un résultat optimal, pendant les 48-72 heures après le traitement, d’appliquer un baume post-épilatoire calmant t antiseptique.

Indications

Il est important de suivre les instructions de votre électrolyste pour la régénération de votre peau :

    Ne pas toucher, ni gratter la région traitée

    Eviter toute friction

    Eviter les corps gras, produits parfumés ou à base d’alcool

    Appliquer une compresse d’eau froide si nécessaire

    Eviter les bains trop chauds

    Eviter TOTALEMENT l’exposition aux U.V au moins 24h avant et 72h après le traitement.

    Bien hydrater la peau

Contre-indications

    Pace maker

    Chéloïdes

electroepilation 8 - Laserel